RADIO(S)

Alerte info
  • Télécharger l'application mobile de la radio Mix Fm Martimique : sur play store
  • Télécharger l'application mobile de la radio Mix Fm Martimique : sur IPhone


Deux personnes ont été retenues en otage pendant près de 4 heures.
Deux personnes ont été retenues en otage pendant près de 4 heures. — Lucas Barioulet / AFP
  • Deux personnes ont été retenues en otage pendant quatre heures dans le Xe arrondissement de Paris.
  • Youssef O., quasiment inconnu des services de police et de justice, a fait part de revendications incohérentes.
  • Après quelques heures en garde à vue, il a été transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.

Quatre heures d’angoisse et d’incertitude. Mardi après-midi, un homme de 26 ans a pris en otage deux personnes dans une entreprise nichée au fond d’une cour de la rue de la Petites écuries, dans le Xe arrondissement de Paris. L’alerte a été donnée vers 15h45 par un homme qui a été légèrement blessé au visage après avoir croisé la route de l’assaillant. Après une brève bagarre, le résidant de l’immeuble parvient à s’enfuir et prévenir les forces de l’ordre.

Arrivés sur place, les policiers de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) établissent un contact avec le forcené, Youssef O., un Marocain de 26 ans, mais ses motivations et ses revendications apparaissent floues et « incohérentes ». L’homme demande à être mis en relation avec un membre de l’ambassade d’Iran, il évoque le 11 septembre puis des faits divers à l’instar de l’ affaire Maëlys ou Théo, indique une source policière. Rapidement, la piste d’un acte terroriste, un temps crainte, est écartée. « Il n’est pas fiché ni connu pour radicalisation », précise cette source. Son casier judiciaire ne comporte qu’une mention pour dégradations.

Infirmerie psychiatrique

Mais la perspective de négocier avec un déséquilibré inquiète. Ces opérations sont souvent périlleuses et l’homme semble déterminé. Il affirme avoir une bombe et plusieurs armes de poing. De fortes émanations d’essence se font sentir. Selon une source policière, le preneur d’otages a aspergé le sol de l’entreprise d’essence ainsi qu’un de ses otages qu’il a également menotté. Il tient le second, une femme, en joug avec son couteau. L’assaut ne sera donné que peu avant 20 heures. Le preneur d’otages est finalement interpellé sans trop de difficultés, les otages libérés sains et saufs mais en état de choc. Il était en réalité armé d’un couteau et d’une arme factice.

Youssef O. a été placé en garde à vue dans la soirée avant que celle-ci ne soit levée dans la nuit car l’homme a été transféré à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris, précise une source judiciaire. Il fera l’objet d’une évaluation dans la journée pour savoir si son état permet la poursuite de sa garde à vue. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration, violences avec arme, détention d’arme, menace de crime ou de délit et tentative d’homicide volontaire. Le 2e district de police judiciaire a été saisi de l’enquête.

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/faits_divers/2288987-20180613-prise-otages-xe-arrondissement-profil-instable-forcene-youssef-o
Partager