RADIO(S)

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Pourquoi pas, si c'est pour débattre, pas pour aller faire les farfelus dans la rue", estime vendredi 15 mars sur franceinfo Ségolène Royal, ancienne ministre de l'Environnement, ambassadrice pour les pôles Arctique et Antarctique, interrogée sur la grève et la marche de lycéens vendredi pour le climat.

>> Hong Kong, Helsinki, Berlin, Nantes... Les jeunes du monde entier marchent pour le climat. Suivez notre direct

Elle n'invite pas à "sécher les cours". Selon elle, "il peut avoir suspension des cours", mais pas forcément de tous les cours : "On ne va pas tomber dans la radicalité."

C'est un signal très fort. Les lycéens prennent au pied de la lettre ce que nous répétons depuis des années. (...) L'écologie, c'est la protection des générations futures.

Ségolène Royal

à franceinfo

Ségolène Royal espère que ce mouvement donnera envie "d'inventer le monde d'aujourd'hui." "Ce n'est plus le monde du futur, pointe-t-elle. C'est ici et maintenant. C'est aujourd'hui que les dégâts sont déjà visibles."

L'ancienne ministre ne participera pas à la marche mondiale pour le climat prévue samedi : "Je ne manifeste pas parce que je ne récupère pas les actions qui sont lancées par d'autres. Je ne suis pas pour la récupération politique. Je trouve que c'est une bonne initiative à condition qu'elle débouche sur de l'espoir (...) J'ai toujours critiqué l'écologie punitive, qui reste dans le catastrophisme."

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/video-segolene-royal-soutient-la-marche-des-lyceens-pour-le-climat-mais-pas-pour-aller-faire-les-farfelus-dans-la-rue_3234459.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager