RADIO(S)

Alerte info
Télécharger l'application mobile de la radio Mix Fm Martimique : sur play store Télécharger l'application mobile de la radio Mix Fm Martimique : sur IPhone VOUS CHERCHEZ UN PROFESSIONNEL DE LA MUSIQUE ? MARIAGE, ANNIVERSAIRE, SOIRÉE D'ENTREPRISE, ÉVENEMENT EXTÉRIEUR ... : Contactez DJ Miguel au 06 96 34 04 83



Une campagne d'affichage lancée à l'initiative de l'association Aides demande à un "Emmanuel" de "mettre fin au Sida". Ces affiches sont collées dans plusieurs villes de France en vue de la conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida organisée en octobre à Lyon.

"On recherche le chef d'État qui sera à même de venir à bout de ces épidémies", a expliqué mercredi 15 mai sur franceinfo Adeline Touiller, directrice du plaidoyer à Aides. En interpellant le président de la République, l'association espère "qu'il va se mobiliser" et "utiliser son influence" pour que "les fonds nécessaires pour répondre aux besoins soient réunis".


franceinfo : Pourquoi lancer cette campagne ?

Adeline Touiller : Le Fonds mondial est un fonds qui réunit de l'argent pour porter des projets dans les pays qui en ont le plus besoin pour lutter contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Aujourd'hui, le VIH reste une priorité. Il y a encore 34 millions de personnes qui sont touchées par le VIH dans le monde. Il y a un million de morts par an. Il est nécessaire de se mobiliser massivement pour venir à bout de cette épidémie. Par exemple il n'y a que 60% des personnes touchées par le VIH dans le monde qui bénéficient d'un traitement. C'est essentiel aujourd'hui, non seulement pour les personnes, pour leur santé individuelle, de pouvoir se soigner, mais quand elles sont sous traitement, elles ne sont plus contaminantes. C'est donc un enjeu de santé publique que toutes les personnes qui sont malades sachent qu'elles sont malades et qu'elles soient dépistées, mais aussi qu'elles puissent se soigner pour mettre fin à cette épidémie.


Vous estimez qu'Emmanuel Macron ne se mobilise pas suffisamment ?

On espère qu'il va se mobiliser et prendre son rôle de leader au niveau international, qu'il va utiliser son influence sur les autres pays, sur l'ensemble des pays donateurs, pour que les fonds nécessaires pour répondre aux besoins soient réunis. On aimerait que la France réunisse les fonds nécessaires, mobilise, d'un point de vue diplomatique et sur le plan financier, l'ensemble des donateurs, au premier rang desquels les pays du G7.


La ministre de la Santé Agnès Buzyn a affirmé que cette conférence pour le Fonds mondial pour la lutte contre le sida représentait un défi. Est-ce que cela veut dire que les pouvoirs publics vont se mobiliser d'ici octobre ?

On l'espère, et notre campagne a vraiment pour but de stimuler cette ambition politique. On espère qu'elle sera capable d'être à la hauteur. En fait, on a aujourd'hui les moyens de mettre fin au sida. Techniquement et thérapeutiquement, on sait comment procéder. C'est vraiment une question de volonté politique et de moyens financiers pour en venir à bout. C'est ce à quoi on fait appel. On recherche le président, le chef d'État qui sera à même de venir à bout de ces épidémies.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sante/prevention/campagne-d-affichage-pour-lutter-contre-le-sida-on-recherche-le-chef-d-etat-qui-sera-a-meme-de-venir-a-bout-de-ces-epidemies-association-aides_3444603.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager